« Pivots de notre démocratie locale, les conseils de quartiers permettent aux Guérétois d'intervenir au quotidien sur les décisions les concernant. »
Guéret était, en 1997, l'une des premières villes de France à se doter de conseils de quartiers. On en créa cinq. Ceux-là même que nous connaissons aujourd'hui encore : Centre-ville, Champegaud, Jouhet, la Rodde et Maindigour. La démarche répondait d'abord à la volonté partagée de rapprocher les habitants des élus. Elle s'inscrivait dans une saine mouvance, porteuse de logiques participatives ; un vent de citoyenneté soufflait alors sur le pays.

Depuis, au fil des rencontres et des expériences, la formule semble avoir atteint ses principaux objectifs : créer du lien ; faire en sorte que les choix des décideurs collent au plus près des attentes des habitants et des réalités du terrain.

Les conseils de quartiers sont aujourd'hui devenus un outil indispensable à la respiration de la cité ; ils demeurent plus que jamais cet espace d'échange régi par le sens collectif, l'écoute et le respect.
À l'écoute des quartiers, à l'écoute des habitants
Crédit : Albert – Iconovox